5G : Bouygues Telecom passe à la vitesse supérieure

Posté le Télécom

5G : les opérateurs de télécom en plein tests

Orange avait été le premier opérateur à se vanter d’avoir effectué une démonstration de la 5G sur notre territoire, avec 15 Gb/s. Au niveau mondial, Orange n’a pas été le seul à effectuer ce genre de test. En effet, Ericsson en avait organisé un lors du CES de Las Vegas en 2017, revendiquant plus de 13 Gb/s.

Le mois dernier, Bouygues Telecom organisait une démonstration-test de 5G dans son Technopole. Cette expérimentation a été mise en place grâce à une station radio Ericsson équipée de plusieurs antennes 5G actives. Cette station radio a alors été connectée en simultané à deux terminaux mobiles tests. En combinant ces deux récepteurs, Bouygues Telecom a réussi à dépasser 25 Gb/s. Plus précisément 25.2 Gb/s sur l’antenne 5G, avec une latence de 3 millisecondes. De plus, deux vidéos 4K étaient diffusées vers ces terminaux mobiles prototypes.

Avec ses 25.2 Gb/s , Bouygues Telecom bat Orange et ses 15 Gb/s. Pour les deux opérateurs, ce sont les même prototypes qui ont été mis en place : logique, l’équipementier est le même ! Ce dernier est bien entendu Ericsson, le vrai vainqueur de ces démonstrations de 5G.

Expert-Com 5G Ericsson

Des démonstrations plutôt similaires

En plus du même équipementier, les deux opérateurs de télécoms ont mis en place le même protocole (voir ci-dessus). Mais Bouygues Telecom a utilisé deux récepteurs : le premier a dépassé les 15 Gb/s (comme la démonstration d’Orange), et le deuxième d’environ 10 Gb/s. D’où le total des deux résultats combinés de 25 Gb/s. Aussi, dans le deux cas la latence n’était que de 3ms.

Après la démonstration de Bouygues Telecom, un ingénieur d’Orange avait d’ailleurs déclaré « on aurait pu aller sans problème à 30 Gb/s » en utilisant deux récepteurs.

La 5G demande encore un peu de temps

Bouygues Telecom est en pleines préparations du nouveau réseau. En effet, l’opérateur commence déjà à effectuer les processus nécessaires au déploiement de la 5G. De plus, Bouygues Telecom prototype quelques architectures & configurations pré-5G :

  • raccordement des sites radio en fibre optique,
  • mise en place de premières briques de réseau Cloud Ran,
  • virtualisation de son cœur de réseau,
  • mise en place de micro-cellules embarquées dans du mobilier urbain

Cette dernière démonstration de Bouygues Telecom nous permet d’entrevoir toutes les capacités de la 5G. De plus, ces tours de force permettent d’appliquer la technologie « formation de faisceau » (« beamforming« ). En l’utilisant avec le MIMO massif en ondes centimétriques, cette technologie permettra de développer la capacité des réseaux mobiles, et d’augmenter la portée des signaux vers les terminaux de 5G (pour plus de détails sur la technologie 5G, cliquez ici).

Mais ce ne sont que des démonstrations préliminaires réalisées en laboratoire, avec seulement 2 terminaux au maximum. De leurs cotés, les opérateurs SFR et Free Mobile n’ont pas encore communiqué sur le sujet. Mais ce n’est pas étonnant, l’arrivée de la 5G n’étant prévue que pour 2020 !

 

 

Partagez cet article !