Gestion télécom – Sécurité informatique – Téléphonie IP

Suivez-nous

5G : des smartphones commercialisés plus tôt que prévu

Des smartphones 5G pour 2019 ?

Steven Mollenkopf, le CEO de Qualcomm, a récemment annoncé que les premiers smartphones 5G seraient disponibles sur le marché d’ici 2019. En effet, la demande est de plus en plus forte, et les entreprises du secteur mènent une course effrénée pour battre la date précédemment annoncée de 2020.
Ainsi, Mollenkopf a déclaré durant le Salon de Francfort: « vous verrez de vrais appareils 5G sur les étals d’ici 2019″. « Et si j’avais dû répondre à cette question il y a un an, j’aurai dis 2020 ».
De plus, Mollenkopf a annoncé qu’il y a déjà une multitude d’opérateurs aux USA, au Japon et en Corée du Sud qui sont entrain de préparer le lancement de la 5G en 2019. Et des opérateurs Chinois vont certainement les rejoindre.
En outre, il ajoute « je pense que vous verrez les premiers ‘lanceurs’ habituels – Corée, Japon, USA – et vous verrez des demandes insistantes à ces endroits-là. » »Cela signifie qu’il y a beaucoup d’opérateurs qui veulent être les premiers et ne surtout pas être mis de coté ». Aussi : « ce qu’on voit en Chine, c’est un réel désir de ne pas être suiveur mais un leader ».

Des essais 5G à travers le monde

Qualcomm est déjà entrain de mener des essais de réseaux 5G à travers le globe. De plus, en février dernier ils ont annoncé leur partenariat avec Ericsson et Telstra pour mener de nouveaux tests d’interopérabilité de la nouvelle radio 5G (NR). Ainsi que des essais terrains utilisant les spécifications du courant 5G NR procuré par 3GPP durant la seconde moitié de 2017.
Et pour ces essais, les entreprises utiliseront la technologie du spectre millimètre-wave (mmWave) sur des bandes à hautes-fréquences. Ainsi, grâce à ce procédé, la capacité du réseau est décuplée et permet une vitesse de l’ordre du gigabit. En effet, elle atteint les 28GHz, 39GHz et sub-6GHz, ainsi que la technologie d’antenne MIMO. Et la formation et suivi du faisceau.
De plus, Qualcomm et Ericsson ont déclaré vouloir s’associer pour d’autres essais de 5G avec le FAI japonais NTT DoCoMo et l’européen Vodafone.
Ainsi, cet essai avec NTT DoCoMo se déroulera en 2018 au Japon, utilisant le spectre à bande moyenne 4.5GHz. Et cela en addition du spectre mmWave 28GHz utilisant les normes standards 3GPP Release sur la technologie d’antenne massive MIMO. En effet, cette technologie permet de mettre fin à plusieurs chaînes de data simultanément. Donc permettant à l’utilisateur d’avoir des performances maximales simultanées. Dans cette technologie de création de faisceau, chaque antenne dirige un faisceau à l’endroit où se trouve l’utilisateur. Ainsi, elle est multidimensionnelle, adaptative et autonome (technologie TDD). De plus, ses formes d’onde OFDM sont évolutives pour des bandes passantes plus larges. Ainsi que pour du codage et de la modulation avancée. Et pour une structure de fentes à faible latence.
Les appareils-prototypes de Qualcomm et les stations de base d’Ericsson seront utilisés dans l’environnement du réseau de test de NT DoCoMo.

La 5G en partenariats

Dans le même temps, les essais au Royaume-Uni avec Vodafone auront lieu fin 2017, à travers les bandes sub-6GHz. En effet, elles utilisent également le Massive MIMO, la création de faisceaux, la technologie TDD et les formes d’ondes OFDM. Ainsi que les ondes pour les bandes passantes plus larges, le codage et la modulation avancés et un nouveau design de structure.
Aussi, Qualcomm est entrain d’ajouter Verizon dans sa tentative de déployer 11 essais réseaux 5G pré-commerciaux avec Cisco, Samsung, Ericsson, Intel, LG et Nokia.
Le premier essai de réseau en 5G de Verizon a été réalisé en mai dans le Michigan. Et avec plusieurs autres réseaux 5G. Ainsi Atlanta, Dallas, Houston, Miami, Denver etc. En effet, le but est de multiplier les essais avant la fin de 2017.
De plus, Qualcomm travaille sur la technologie smartphone. Ainsi, l’entreprise a récemment publié une liste de fonctionnalités destinées aux Android, en réponse au nouvel iPhone X dit révolutionnaire.
Enfin, Qualcomm réalise également des essais sur la vitesse en gigabit de la 4G LTE. Ainsi que la mise en réseau de plateformes d’IoT.
Et si vous voulez en savoir plus sur la 5G, cliquez ici !

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email