Les 7 étapes pour un mot de passe parfait

Posté le Sécurité Informatique Tutoriel

De l’importance du mot de passe

Votre mot de passe, c’est la première barrière contre beaucoup des « maux » d’internet. Néanmoins, peu de personnes en sont conscientes, et le traite comme tel. En effet, que ce soit en s’appuyant paresseusement sur une référence de Star Wars ou en le répétant à travers tous ses comptes – voire les deux – tout le monde est coupable de multiples pêchés de mot de passe. D’autant plus qu’il n’existe aucune sécurité fiable à 100%. Mais faire des efforts vous procurera un booster de sécurité immédiat.

Donc ne voyez pas ces conseils comme des suggestions. Mais comme essentiels. En effet, ils doivent devenir aussi importants dans votre vie quotidienne que le brossage de dents ou de manger des légumes. Au fait, mangez plus de légumes.

1. Utilisez un gestionnaire de mot de passe

Un bon gestionnaire de mot de passe, comme 1Password ou LastPass, vous crée un mot de passe robuste et unique pour tous vos comptes. Ainsi, si un de vos mots de passe se fait prendre dans une brèche de sécurité, les hackers n’auront pas accès au reste de vos services en ligne. De plus, les meilleurs se synchronisent sur tous vos appareils, et peuvent s’auto-compléter.

Donc aujourd’hui, au lieu de retenir une douzaine de mots de passe méticuleusement créés, vous avez seulement à en retenir un. Mais comment le rendre imparable ? Continuez à lire.

2. Faites long

Malgré toutes ces recommandations pour des caractères uniques et lettres en majuscules, la longueur importe plus que la complexité. En effet, une fois que vous arrivez à 12-15 caractères, cela devient bien plus difficile à un hacker de forcer votre mot de passe. Et encore moins de le deviner !

Néanmoins, n’enchainez pas seulement quelques références de pop cultures. Ou bien faites simples. En effet, utiliser « $t@rW@r$ » vous rend plus vulnérable que « film intergalactique du coté obscur ».

3. Gardez-les séparés

Si, et lorsque vous utilisez ces caractères spéciaux – qui, si vous n’avez pas de gestionnaire de mot de passe, seront obligatoires – essayez de ne pas les placez en début et en fin. En effet, c’est ce que tout le monde fait. Donc ce que chercheront les hackers. A la place, dispersez-les au fil de votre mot de passe. Ainsi, ce sera plus dur à trouver.

Mot de passe password cybersécurité cybersecurity sécurité security

4. Ne changez rien

Vous savez, quand votre DSI essaie de vous faire changer votre mot de passe tous les trimestre ? Et bien votre DSI a tord. En effet, moins vous changez votre mot de passe, moins vous aurez de chance de l’oublier. Ou d’en choisir des mauvais, comme modifier seulement un nombre à la fin à chaque fois. Ce qui le rend plus simple à craquer.

5. Une utilisation unique

Si vous utilisez un gestionnaire de mot de passe, vous n’êtes pas concerné. Néanmoins, si vous l’êtes (concerné), le moins que vous puissiez faire c’est de ne pas réutiliser le même mot de passe pour plusieurs comptes. Et si vous le faites, attention ! En effet, la moindre brèche de data pourrait vous coûter votre mot de passe fétiche.

Vérifiez vous-même : le site Have I Been Pwned a environ 5 BILLIONS de comptes compromis dans ses fichiers. Donc si vous en faites parti, il y a une chance que votre mot de passe chéri soit … grillé.

6. Ne faites pas confiance à votre navigateur

Un moyen facile de se rappeler tous ses mots de passe est de laisser votre navigateur s’en rappeler pour vous. Vous connaissez cette option, et vous l’utilisez sûrement. Erreur ! En effet, c’est pratique mais la sécurité est souvent non-documentée. Et votre mot de passe n’a pas besoin d’être, vous savez, bon. Si vous avez besoin d’une option simple et gratuite, essayez le gestionnaire de mot de passe Dashlane au lieu de croire Chrome.

7. Ajoutez une authentification à double-facteur

Nous détestons vous dire ça, mais aujourd’hui, même un excellent mot de passe n’est pas suffisant. Et la plupart des sites vous proposent une couche supplémentaire de sécurité : l’authentification à double-facteur.

 

Partagez cet article !