Bitcoin : gardez votre crypto-monnaie en sécurité

Le Bitcoin, un pari toujours risqué ?

En oui, posséder du Bitcoin aujourd’hui, ça laisse moins rêveur et ça semble moins fou qu’au début de cette décennie ! Néanmoins, les investisseurs font toujours face à de nombreux risques et instabilités. En effet, les menaces ne sont plus juste abstraites ou même théoriques. Ainsi, de nouvelles arnaques (et même de vieux scams) font surfaces, chaque jour. Et que ce soit du phishing ou une autre technique d’arnaque, il y a toujours quelque chose à redouter.
Mais le Bitcoin peut sembler sécurisé, parce qu’il décentralise et, le plus souvent, anonymise les transactions digitales. De plus, il consigne et valide tout sur des blockchains publiques et pérennes. Néanmoins, ces mesures ne rendent pas le Bitcoin plus résistant face aux ancestrales scams utilisés par les hackers.
En effet, cette semaine seulement, une nouvelle variété d’arnaques a vu le jour. Ainsi, leur but est de détourner les fonds des plateformes de minage des utilisateurs vers des portefeuilles malveillants. Et oui : beaucoup d’utilisateurs oublient de modifier leurs identifiants par défaut … De plus, les arnaques de phishing contre des moteurs de recherche en vantant les mérites de faux sites malveillants de commerce ont augmenté. Et un Trojan appelé CryptoShuffler a volé des milliers de dollars. En effet, il a beaucoup fouiné sur des ordinateurs et espionné des adresses de portefeuilles Bitcoin qui atterrissent dans le presse-papier copié-collé !
Néanmoins, quelques étapes peuvent vous aider à vous protéger contre des attaques. Ainsi, de la même façon que vous ne laissez pas votre argent ou vos bijoux à la vue de tous, il faut faire un peu d’efforts pour gérer vos Bitcoin. Donc nos conseils ne vont pas vous défendre contre toutes les attaques possibles et imaginables contre envers vos Bitcoin. Mais c’est un bon commencement.
Bitcoin crypto-monnaie sécurité

L’argent pur et dur (et digital)

Une clé pour protéger vos Bitcoin est de le stocker dans un portefeuille physique, comme par exemple une clé USB. Ainsi cet appareil vous permet de garder votre crypto-monnaie sans être connecté à internet. De plus, les experts sont sceptiques quant à garder une trop grande quantité de Bitcoin dans des portefeuilles digitaux, ou dans des échanges de crypto-monnaie. En effet, l’internet grand-public offre aux hackers trop de voies possibles pour tenter d’accéder à votre portefeuille. Ou vous tendre un piège afin d’y accéder.
Des portefeuilles sécurisés comme Trezor ou Ledger Nano S coûtent environ 100€, voire moins. Et ils ont une installation très simple. En effet, vous avez juste à choisir un code PIN et un moyen de récupération. C’est généralement une suite de chiffres et de mots, au cas où vous oublieriez votre code PIN, ou si votre portefeuille fonctionne mal. De plus, leur sécurité est assez poussée, donc assurez-vous d’avoir fait des copies de votre PIN et de votre moyen de récupération. Et seulement accessible par vous, pas par des intrus chez vous par exemple ! Aussi, récupérer ses Bitcoin stockés dans un portefeuille physique en ayant perdu tous les moyens d’accès est très compliqué.
Votre équipement n’a pas besoin d’être coûteux; vous pouvez simplement garder vos Bitcoin sur un disque dur externe par exemple. Mais soyez sûr de crypter les data en cas de perte. Et vous pouvez même aller jusqu’à en créer une copie, elle-même en sécurité dans un coffre.

Grand dépensier

Le problème avec un portefeuille physique, c’est qu’il rend les transactions un peu .. lourdes. Donc si vous souhaitez un accès fluide à vos Bitcoin, on vous suggère d’en garder une petite quantité dans une application de portefeuille. Ainsi, cela facilitera vos transactions de faibles valeurs. En effet, le but ici est de garder un montant que vous seriez prêt à perdre dans l’application, et de ne jamais donner à personne votre clé personnelle.
Ainsi, des applications comme Mycelium Wallet qui fonctionnent avec des périphériques classiques peuvent rendre votre configuration plus transparente. Et des options d’applications comme Samourai Wallet fonctionnent en priorisant un cryptage solide et des options de confidentialité. Néanmoins, ne faites confiance à aucune application avec trop de crypto-cash tout de suite.
De plus, faites attention à l’endroit où vous stockez vos clés privées. C’est la partie secrète de l’ensemble des clés publiques-privées qui vous autorise à faire des révisions sur une blockchain. Ainsi, gardez-les toujours cryptées. Et évitez de les laisser traîner autour des appareils que vous utilisez tout le temps, et pour d’autres tâches, comme votre PC.
En outre, faites très attention à vos transactions. Il existe beaucoup d’institutions déjà établies, mais de nouvelles crypto-monnaies naissent tous les jours. Notamment des particulièrement douteuses. Ainsi quand OneCoin, considéré concurrent de Bitcoin, a été lancé cette année, les gens en ont acheté pour environ 350 millions $. Et des personnes se font même arnaquer durant des ICOs tout à fait légitimes. En effet des hackers lancent des attaques phishing aux alentours d’événements. Ou encore dirigent de potentiels investisseurs vers de faux portefeuilles.

Maîtrisez les bases

De plus, il est important de se souvenir que toutes les petites choses que vous faites déjà (n’est-ce pas ?) pour protéger votre identité digitale vous aident à défendre vos Bitcoin également. Ainsi, n’oubliez pas les bases de la cybersécurité : authentification à deux facteurs, manager de mots de passe, des mots de passes forts etc.
Pour ceux qui sont concernés, vous pouvez activer la nouvelle fonctionnalité de protection de GMail. Aussi, vous pouvez ajouter un PIN ou un mot de passe supplémentaire à votre numéro de téléphone. Ainsi, ce sera plus difficile pour des hackers de prendre le contrôle de vos comptes s’ils placent votre SIM dans leur appareil.
Toutes ces suggestions alourdissent votre hygiène de sécurité générale, mais sont particulièrement utiles. En effet, elles réduisent votre vulnérabilité face aux arnaques de Bitcoin. Et celles-ci, même les plus simples, peuvent tirer parti de la moindre information. Ainsi, un mot de passe réutilisé peut conduire les hackers aux portes de vos comptes.

CryptoShuffler

Prenez par exemple le trojan CryptoShuffler, apparu à la base il y a un peu plus d’un an et qui vient de réapparaître. Et bien cela montre bien à quel point les arnaques visant des crypto-monnaies peuvent être simples. En effet, ce malware fonctionne en fouinant discrètement l’ordinateur de sa victime. En effet, il monitore passivement le presse-papier, attendant que la victime copie une adresse de portefeuille Bitcoin. Ainsi, quand il voit une suite de chiffres qui lui semble correct, CryptoShuffler commence à remplacer le’ID du portefeuille de la victime par le sien. Et si la victime ne remarque rien, la transaction continue et les Bitcoin vont au hacker.
Ainsi, le meilleur moyen de se défendre d’une telle attaque, c’est d’observer attentivement toutes vos transactions. Enfin sauf si votre scanner de malware n’a pas détecté avant l’intrusion. De plus, n’oubliez pas de bien sécuriser vos équipements pour vous assurer que vos data n’ont pas été exposées.
Et une fois que vous avez ces basiques bien en place, assurez-vous que vos amis ont le même état d’esprit. En effet, plus sûr sera votre écosystème, moins vous serez une cible attractive ! Heureusement vous n’aurez pas à devenir un expert du cryptage pour prendre des mesures de sécurité qui vous protégeront contre la plupart des cyberattaques. Et sérieusement, ne perdez pas vos identifiants de portefeuille.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email