Cryptage, chiffrement : attention aux amalgames

Chiffrement ou pas ?

Aujourd’hui, on a tendance à employer beaucoup de termes pour dire … peu de choses finalement. Ainsi, chiffrement, cryptage sont de plus en plus utilisés, pour à peu près tout et (surtout) n’importe quoi. Mais il y a une nette différence entre ces termes. Et avec d’autres concepts également. Tentons d’y voir plus clair.

La Cryptologie

Cela signifie littéralement « science du secret ». Néanmoins, cela n’est considéré comme véritable science que depuis peu. La cryptologie comprend la cryptographie, qui est l’étude des écritures secrets. Mais aussi sa crypto analyse, et la sténographie. Qui est l’art de la dissimulation.

La Cryptographie

Sous-domaine de la cryptologie, la cryptographie sert à assurer la protection de messages. Ainsi, elle assure leurs intégrité, authenticité et leur confidentialité. Et la plupart du temps, elle s’accompagne de clés et / ou de secrets.

Le Chiffrement

C’est un procédé de cryptographie. En effet, le chiffrement permet de rendre incompréhensible un document. Sauf si on possède la clé de (dé)chiffrement ! En général, c’est un procédé qu’on utilise pour les accès conditionnels.

Chiffrer

Ce qui permet de réaliser un chiffrement.

Déchiffrer

Dans les domaines de l’informatique et des télécommunications, cela permet de récupérer un texte original (clair) d’un message précédemment chiffré. Ainsi, pour cela, il faut la clé de (dé)chiffrement !

Chaînes « cryptées »

Pour voir les chaînes en question, il vous faudra payer un abonnement à une chaîne de télévision. Ainsi, dans la télévision à péage, ce ne sont majoritairement que des chaînes cryptées. Où les messages sont chiffrés.

Crypter / Cryptage

Au départ, cela fait référence au mot grec kruptos signifiant « caché » ou « secret ». Néanmoins, aujourd’hui, l’ANSSI déclare « cryptage » comme incorrect. Parce que cela signifie coder un fichier sans avoir la clé. Donc, sans pouvoir le décoder par la suite. De plus, « cryptage » n’est même pas reconnu par le dictionnaire !

Encrypter / Déencrypter

Ce ne sont que des traductions littérales des termes anglais « encryption » et deencryption. Donc ne les utilisez pas.

Chiffrage

Enfin, le clou du spectacle : le chiffrage. Ça signifie juste l’évaluation du prix de quelque chose. Donc rien à voir avec le chiffrement. Néanmoins, on voit cette expression un peu partout … Et mal employée !

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email