La Fibre pour tous ? Ne vous réjouissez pas trop vite !

La Fibre pour (presque) tous

Le déploiement de la fibre en France est un projet en cours, et qui devrait se réaliser au plus vite. Enfin, en théorie. C’est une excellente nouvelle, et d’autant plus pour les zones rurales françaises.
Néanmoins, la liesse ne pourrait être que de courte durée. En effet, il est encore loin le jour où nos campagnes jouiront d’une connexion internet à Très Haut Débit. D’ailleurs, saviez-vous que ces zones rurales représentent 10% des 10 millions de prises éligibles à la fibre en France ? Donc d’1,2 millions de prises pour plus de 15 millions d’habitations / bureaux.

La France à la traîne

Et oui : même si la décision de fibrer tout le pays remonte a 5 ans (déjà !) – avec le Plan Très Haut Débit – la France n’est certainement pas la plus rapide niveau fibre ! En effet, nous sommes 52e au classement international du débit internet moyen. Ainsi, cela signifie que seulement un tiers des prises françaises sont bien raccordées à la fibre.
Néanmoins, il ne faut pas dramatiser la situation. D’autant que si les promesses du Plan Très Haut Débit sont réalisées, nous dépasserons alors nos voisins. D’ici 5 ans – donc en 2023 – date fixée par le Plan. Soit trois ans de plus que les estimations précédentes d’Emmanuel Macron.

Les raisons du retard

Toute d’abord, il faut bien comprendre que les zones rurales ont moins d’habitants au km2 que dans les zones urbaines. Logique vous nous direz ! Mais cela veut dire qu’au niveau infrastructures, le réseau câblé est moins développé. Et que les parties en cuivre ne sont pas vraiment récentes…
De plus, il faut également penser à la matière première. Enfin plutôt à son coût. En effet, avec la course au Très Haut Débit qui se déroule ces dernières années, le prix de la fibre optique a augmenté de près de 20% ! Et pour en commander, il faut attendre entre 9 et 12 mois …
On peut aussi prendre en compte les autres pays du monde. Ainsi, les besoins de China Mobile équivalent au double de ceux d’Europe et des États-Unis réunis !
Enfin, la faut se porte également sur nos chers opérateurs de télécoms. En effet, ces derniers étaient normalement censés apporter une couverture Très Haut Débit depuis 2011, dans les villes moyennes. Néanmoins, Orange et SFR ont mis (beaucoup) de temps à appliquer leur engagement. Mais, faces à la menace de lourdes amendes, les deux opérateurs auraient assuré à l’État le respect de leurs délais.

Faire respecter vos droits devant les opérateurs de télécoms ? C’est notre métier !

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email