Google Home : tout ce que vous devez savoir

Posté le Définitions Technologie

Bienvenue !

Bienvenue sur la présentation du Google Home, l’enceinte intelligente. Peut-être que vous êtes ici parce que vous êtes curieux, ou que vous venez d’en acquérir un. Ou encore parce que vous avez vu une publicité à la télévision (ou l’inverse ?).

Si vous n’êtes pas sûr d’en vouloir un, peut-être vous laisserez-vous tenter par un Echo d’Amazon. Ou encore un HomePod d’Apple.

Google Home : qu’est-ce que c’est ?

L’enceinte intelligente éponyme du géant du web a été conçue pour concurrencer l’Echo d’Amazon. Ainsi, Google Home peut passer de la musique, mais il a surtout été créé pour diffuser l’Assistant Google. Ce dernier est l’aide virtuelle vocale de Google, connectée à internet. L’Assistant Google auquel vous accédez via Google Home est le même que sur les Android les plus récents. Comme le Google Pixel 3.

Cette petite enceinte écoute est permanence son environnement. Mais il n’enregistrera pas ce que vous dites et ne vous répondra pas à moins que vous ne prononciez des mots « d’éveil ». Comme « Ok Google » ou « Hey Google ».

En fait, Google possède plusieurs enceintes intelligentes. Celles-ci vous donnent toutes accès à l’Assistant Google. Seules les tailles, les qualités audio, et les prix (!) différent. Vous pouvez utiliser la même application Google Home pour les configurer, et elles répondent toutes aux mêmes « mots d’éveil » et aux mêmes commandes.

Vous pouvez également utiliser l’Assistant Google avec d’autres appareils, comme cette enceinte JBL Link 300.

En plus des commandes vocales, l’enceinte Google Home possède quelques contrôles « physiques ». Ainsi vous pouvez modifier le volume, éteindre le micro, allumer ou éteindre la musique grâce à une interface physique.

Ou acheter mon enceinte intelligente ?

Vous pouvez les acquérir via le Google Store. Mais également via des boutiques en ligne comme Cdiscount, ou encore en boutique physique comme la Fnac ou Darty. Il existe finalement beaucoup d’endroits où vous en procurer.

Musique !

Une fois que vous avez installé votre Google Home, vous avez peut-être envie de l’utiliser pour écouter de la musique. Ainsi, vous pouvez vous en servir comme une enceinte bluetooth normale, et diffuser les chansons qui sont sur votre smartphone. De plus, vous pouvez utiliser votre voix pour indiquer à Google quelle musique vous souhaitez écouter. Et vous pouvez même la rechercher grâce aux paroles si vous ne vous souvenez pas du titre exact. Ou même commander de démarrer une playlist d’un certain genre.

Google trouve ses musiques grâce à des services de streaming, comme Spotify, Google Play Music ou Deezer. Dans l’application Google Home, vous pouvez sélectionner l’un de ses services par défaut. Et Google ira y chercher une musique en premier.

Aussi, l’Assistant Google peut même diffuser de la musique via votre TV, si elle possède le Chromecast intégré. Cela vous permet également de regarder vos séries préférées, et d’accéder à beaucoup de services de streaming, comme par exemple Netflix.

Assistance

Depuis son lancement en novembre 2016, le Google Home s’est beaucoup amélioré en tant qu’assistant personnel.

Vous avez toujours pu lui demander d’exécuter des tâches basiques comme de la recherche internet, ou regarder dans votre calendrier. Mais aujourd’hui, l’enceinte peut faire bien mieux. Par exemple, elle reconnait jusqu’à 6 voix distinctes, ce qui lui permet de personnaliser ses réponses selon la personne.

Vous pouvez aussi ajouter différents profils pour chaque membre de votre famille. Et bientôt, Google pourra même demander à vos enfants « le mot magique » s’ils lui ordonnent d’exécuter une commande ! Vous pouvez aussi activer cette fonctionnalité pour vous, si vous souhaitez perfectionner vos manières.

De plus, vous n’avez pas besoin de répéter plusieurs fois le « mot d’éveil » puisque le microphone reste allumé pendant 8 secondes. Et s’éteindra si vous lui répondez « merci ». Vous pouvez désactiver cette commande si vous ne souhaitez pas que le micro reste ouvert aussi longtemps.

Voici une liste non-exhaustive de ce que peut faire Google Home :

  • Diffusion : faites une annonce à un Google Home et elle sera diffusée sur toutes les enceintes connectées de votre foyer.
  • Assistant en cuisine : votre enceinte connectée peut vous fournir des recettes étape-par-étape, en sauter certaines ou revenir sur d’autres à votre guise.
  • Appel : vous pouvez désormais passer des appels via votre enceinte (mais pas vers d’autres enceintes pour l’instant).
  • Commandes multiples : vous pouvez dire deux commandes dans une même phrase.
  • Mode nocturne : votre Google Home peut automatiquement baisser le volume de ses réponses vocales et de la musique diffusée à un certain moment de la journée.
  • Routines : donnez une commande comme « bonjour » ou « je m’en vais », et vous pouvez personnaliser la réponse du Google Home. Comme par exemple vous informer de l’état de la circulation, diffuser les infos etc.

Google Home dans la Smart Home

Les routines permettent de commander facilement plusieurs objets connectés de votre maison. Et ils s’améliorent en permanence.

En effet, au début vous aviez le choix entre seulement 6 options. Maintenant, vous pouvez personnaliser l’ordre qui va activer la routine. Et ajouter autant d’éléments que vous le souhaitez. Comme y inclure des podcasts, contrôler votre Smart Home, diffuser des playlist etc.

De plus, Google Home est compatible avec plus d’une centaine d’appareils, ce qui rend bien service dans une Smart Home. Vous aurez besoin d’utiliser l’application pour synchroniser votre compte Google avec un appareil connecté (comme les ampoules Philips Hue par exemple). Ensuite, vous pourrez les contrôler via commandes vocales. Vous pouvez même en commander plusieurs à la fois en les compilant dans une pièce. Et ainsi dire « allumer toutes les lumières du salon ». Vous pouvez également les inclure à vos routines.

Commandes tactiles et écrans intelligents

Après s’être attaqué aux contrôles vocaux pour la Smart Home, Google a redirigé son attention vers le contrôle tactile. Ainsi, l’application Google Home qui avant était seulement utile lors de l’installation est aujourd’hui une bonne manière de visualiser et contrôler tous vos gadgets.

Des boutons de raccourcis en haut à gauche vous permettent d’effectuer certaines actions. Comme éteindre toutes vos lumières avec un « tap ». Et si vous scrollez vers le bas, vous verrez tous vos gadgets organisés par pièce. De plus, l’application vous permet d’accéder rapidement à tout objet connecté, et de le contrôler. Par exemple, vous pouvez configurer l’exacte luminosité de votre ampoule intelligente. Ou changer la température de chacune e vos thermostats.

Vous pouvez également utiliser l’application pour réorganiser et renommer vos gadgets. Et même ajouter plusieurs comptes, afin que d’autres personnes de votre foyer puissent également voir ces objets via leurs applications personnelles.

La dernière addition de Google, le Google Home Hub, représente bien la volonté du géant du web de continuer dans le Smart Display. Ainsi, il centralise tous les contrôles de vos objets connectés. De plus, il affiche et énumère les étapes et les ingrédients d’une recette, diffuse des images de la météo, vous montre des images du restaurant le plus proche de chez vous etc.

Pas si rose

Même si Google a fait un travail remarquable avec cette enceinte connectée, celle-ci rencontre parfois quelques problèmes. Le principal étant son retard sur ses concurrents au niveau des ventes.

La compétition entre Amazon et Google fait rage, et les deux se surpassent en ajoutant sans cesse de nouvelles fonctionnalités à leurs appareils. Néanmoins, Amazon a récemment arrêté de vendre des produits Google sur son site. Et Google a répliqué en retirant les droits YouTube à l’enceinte d’Amazon.

De plus, on. a découvert que le Google Home Mini enregistrait en permanence ce qu’il se passait autour de lui… Même si Google a rapidement résolu le bug, beaucoup de doutes quant à la confidentialité de l’assistant connecté se sont levés.

Récemment, un hacker a découvert que grâce à une vulnérabilité du code du Google Home Hub, il pouvait re-configurer l’appareil et modifier les paramètres de notifications. Là encore, Google a rapidement résolu le bug.

Enfin, voici tout ce que Google Home ne peut étonnamment pas faire.

L’avenir

Au CES de janvier dernier, nous avons remarqué l’apparition de beaucoup de nouveaux appareils avec l’Assistant Google intégré. Comme des réveils ou des détecteurs de fumée. Et nous pouvons nous attendre à en voir d’autres puisque que Google a ouvert son Assistant aux développeurs, et a récemment rendu possible les commandes personnalisées. Vous pourrez même construire votre propre enceinte connectée avec Google intégré !

Le but de Google reste de créer une intelligence artificielle plus humaine. Ainsi, Google Duplex peut appeler et réserver des restaurants pour vous. Et pas seulement prononcer une phrase, non : avoir une vraie conversation, faire des pauses, bafouiller etc. Et au fur et à mesure que Duplex se développe, votre Google Home va devenir de plus en plus… humain.

 

Partagez cet article !