Gestion télécom – Sécurité informatique – Téléphonie IP

Suivez-nous

iPhone XR : une simple imitation de l'iPhone XS ? Pas si sûr.

Bienvenue iPhone XR !

Tout d’abord, l’iPhone XR est super. Même si ce n’est pas le tout nouvel (sauf d’un point de vue chronologique) iPhone révolutionnaire.
Si vous possédez un iPhone 7 ou un iPhone 8, vous allez d’autant plus l’adorer. Et vous pourrez toujours profiter des nouvelles fonctionnalités, tout en bénéficiant d’une mise à jour assez sympa du Face ID. Mais si vous possédez un iPhone X, ne l’achetez pas. Parce que vous serez déçu, et que vous ne retrouverez pas le même niveau de performance et de qualité du dernier téléphone-phare d’Apple.
Du point de vue du consommateur, l’arrivée de cet iPhone offre un peu plus de choix pour les personnes qui, l’année dernière, étaient plus intéressées par l’iPhone 8 au lieu de l’iPhone X.
D’un point de vue business, Apple a sorti ce nouveau smartphone pour s’assurer que la courbe de tarification reste uniforme pour tous ses iPhone. Ainsi, ses iPhone 8 et iPhone 7 restent à des prix moins élevés, pouvant concurrencer les tarifs des smartphone Android.
Aujourd’hui, l’iPhone XR se présente comme une option plus « abordable », avec un peu la même philosophie que celle du rôle de l’iPhone 8 l’année dernière. Mais avec de nouvelles améliorations en terme d’uniformité. Ainsi, Apple a réussi à diriger sa base de consommateurs vers une interface à l’utilisation complètement gestuelle. Et en leur attribuant un Face ID propre. De plus, son pipeline est désormais d’avantage dédié aux appareils qui partagent la plupart des même composants. Comme True Depth ou la puce A12 Bionic. Aussi, le design du smartphone suit la tendance du marché quant aux écrans plus grands.

Écran

Apple déclare que l’iPhone XR possède « la technologie LCD la plus avancée du monde ». Ce sont leurs mots.
Ainsi, l’écran du XR est un LCD, pas un OLED. Et c’est une des plus grosses différences entre le XR et les XS. Même si c’est un des meilleurs écrans LCD qu’on ait jamais vu, il n’est pas aussi performant que ceux des autres modèles. Notamment par rapport à la vraie capacité de l’OLED à afficher du vrai noir ainsi que d’autres couleurs plus profondes (très utilisé avec l’ HDR).
Néanmoins, quand on sait que l’iPhone XS possède sûrement l’un des meilleurs affichages jamais conçu pour un smartphone, arriver second n’est pas si mal.
Et puis de nombreux progrès ont été faits depuis les premiers iPhone LCD. Une vraie tonalité, une réponse tactile plus rapide et meilleure prise en charge des couleurs. De plus, vous avez désormais accès au déverrouillage par clic (« tap-to-wake »). Cela montre encore une fois que Apple travaille dur pour unifier le design et le langage des interactions de ses téléphones.
Mais tous ces progrès au niveau du LCD ne se font pas aussi facilement que ça. Beaucoup de temps, d’énergie et d’argent ont été dépensés pour que cette « vieille » technologie fonctionne à peu près aussi bien que pour les modèles-phares d’Apple. Et il n’existe que très peu de produits « bas de gamme » aussi bien travaillés.
Néanmoins, il y reste quelques défauts. Tout d’abord, le 3D touch a été remplacé par le « Haptic Touch ». Dont Apple le décrit comme similaire au track pad du MacBook. En résumé, c’est une sorte de « pressez longuement pour activer ». Il permet d’activer la caméra sur l’écran d’accueil et la lampe torche. Apple ajoute qu’il se trouve également ailleurs dans le système.
Notons également que les cotés de l’iPhone XR ont un léger effet d’atténuation, comme une ombre portée. Imaginez une ligne d’ombre très fine autour des coins de votre téléphone, qui grandit lorsque vous inclinez le téléphone.
Apple a déjà fournit déjà beaucoup d’efforts en arrondissant les cotés d’un écran LCD afin d’en améliorer le design. De plus, ils ont également rendu les coins plus nets, en y doublant le nombre de LEDs.
Donc honnêtement, peu de personnes vont noter ce détail d’ombre. Mais si vous placez le XR à coté du XS, vous vous en apercevrez sûrement.

Caméra

Oui : le mode portrait fonctionne… mais pas aussi bien que sur le XS.
La rangée de caméras frontales est identique à celle que vous trouverez sur le XS. Ce qui est particulièrement appréciable. Mais la caméra arrière est assez différente. En effet, elle se compose d’une seule lentille / capteur qui est à la fois fonctionnelle et identique à l’objectif grand angle de l’iPhone XS. Même capteur, même optiques, et le même angle de 27mm. Vous allez faire de superbes photos « standards », ne vous faites pas de soucis pour ça.
Néanmoins, le zoom nous manque beaucoup. Peu importe le type de photo que vous prenez, vous utilisez souvent le téléobjectif. Même s’il s’agit de plans rapprochés. Le grand angle est toujours une affaire complexe pour un smartphone. Et ce n’est que récemment qu’on a pu commencer à en tirer des clichés à peu près normaux.
De plus, les images prises en portrait contiennent certes une « Depth Map » afin de déterminer le premier plan. Ainsi qu’une nouvelle carte de segmentation qui définit particulièrement bien les détails, comme les cheveux. Mais malgré leurs fonctionnalités, aucune de ces cartes ne font ressortir autant d’informations qu’avec l’iPhone XS.
Le mode portrait de l’iPhone XR ne fonctionne que pour les êtres humains. Et vous ne pouvez utiliser que deux modes d’éclairage : studio et contour. Apple détermine également qui vous photographiez en faisant une carte facial du sujet de votre photographie. Lorsque vous appuyez sur le déclencheur pour prendre une photo, l’appareil combine les data de profondeur, de segmentation et de l’image instantanément. Vous pourrez donc en voir immédiatement les effets. En comparaison, le Pixel 3 ne fait pas ces modifications en direct, et prend même quelques secondes pour vous montrer le portrait une fois capturé.
Même si les champs de profondeur ne sont pas d’aussi bonne qualité que sur l’iPhone XS, les portraits pris par l’iPhone XR sont d’excellente qualité.

Performance

Sans surprise, vu qu’ils possèdent le même processeur A12 Bionic, l’iPhone XR et l’iPhone XS ont les même résultats aux tests de performance. Malgré quelques différences, les deux iPhone sont sensiblement les même au niveau de la capacité et de la vitesse.

Taille

La taille du XR est parfaite. Même si vous êtes habitué à la taille du X, un peu plus de taille d’écran est très appréciable. Surtout si vous faites beaucoup de lecture et consultez souvent vos emails.
Hélas, l’iPhone XS Max est à manipuler avec vos deux mains. parce que même si sa taille est géniale pour regarder des films, elle est assez horrible en matière d’accessibilité. Et étirer vos pouces d’un coin à l’autre est pratiquement impossible. Même pour de simples actions comme fermer un onglet.
C’est pourquoi la taille « entre deux » du XR est si bien. C’est un téléphone que l’on peut toujours utiliser avec une seule main, mais vous avez un peu plus d’écran qu’avec le XS. Et le même nombre d’informations apparait aussi bien sur l’écran du XS Max que sur celui de l’XR. Pour un smartphone bien plus pratique pour l’utilisation du pouce.

Couleur

Les finitions des nouvelles couleurs créées par Apple sont magnifiques. Aucune comparaison avec par exemple le Pixel 3. Même si ce dernier est pratique et fait de bonnes photos, il fait beaucoup plus « cheap ».
Et même si l’iPhone XR est plutôt « milieu de gamme », il ressort quand même comme un joli petit bijou. Il est assez lourd, avec un superbe processus de 7 couches de couleurs jusqu’au dos de l’appareil. Ça donne à l’iPhone juste assez de profondeur et d’éclat.
C’est un agréable mélange d’iPhone 8 et d’iPhone X au niveau du design, ce qui fait que la plupart des gens qui le recouvriront d’une coque est assez dommage. Sauf si vous en choisissez une transparente bien sur.
Le marketing d’Apple a fait beaucoup d’effort dans ce cas-là; comme d’habitude. On n’analyse que très peu à quel point le design de l’iPhone, joint avec le marketing et la place du produit dans le marché, aident le consommateur à justifier son achat. En effet, cela permet à l’acheteur de recevoir un appareil de qualité. Ce qui l’aide à y mettre le prix (fort). Personne ne prend la science des matériaux aussi sérieusement qu’Apple, et on en a encore la preuve avec cet iPhone XR.

Je l’achète ?

Ce n’est pas vraiment une question difficile, et ça ne mérite pas beaucoup de réflexion. En effet, l’iPhone XR est fait pour convenir à une partie des consommateurs qui veulent le nouvel iPhone, mais sans forcément toutes les nouvelles fonctionnalités. Il fonctionne bien, et même s’il a fait quelques petits compromis, ça ne gênera pas les personnes qui ne souhaitent pas acheter le top du top. Et il est remarquablement bien fait.
L’objectif d’Apple est simple : empêcher ses concurrents de prendre de plus en plus de place sur le marché. En lançant un téléphone compétitif au niveau du prix, et qui contient autant de fonctionnalités (et d’efforts fournis), Apple se prépare un dernier trimestre 2018 très intéressant.
Donc que vous préfériez aider Apple à s’enrichir avec le XS, ou que vous l’avantagiez face à ses concurrents avec le XR, la firme à la pomme sera ravie de vous avoir comme client.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email