Navigation privée : comment ça marche ?

Aujourd’hui, il n’est plus possible de surfer sur le web sans laisser de traces. Ainsi, la navigation privée peut être un moyen de ne pas vous faire remarquer (enfin, moins !). De plus, bien qu’il soit important de garder une vie privée sur internet, il est également capital d’effacer vos empreintes numériques sur les appareils privés ou publics que vous utilisez.

Qu’est-ce que c’est la Navigation Privée ?

Egalement appelé Mode Incognito, la navigation privée vous permet de naviguer sur l’ordinateur ou compte d’un autre utilisateur sans laisser de traces. En effet, avec la navigation privée, le navigateur de recherche ne retient pas votre historique. Ainsi, pas de traces de vos recherches, cookies, téléchargements ou données d’identification.

« N’enregistre pas »

Sans tomber dans la paranoïa, il faut tout de même être réaliste sur nos navigations web. En effet, les navigateurs se souviennent et retiennent tout. Ainsi, ils enregistrent ce que vous recherchez, les vidéos que vous lisez, les pages sur lesquelles vous allez etc. Néanmoins, avec la navigation privée, les navigateurs n’enregistrent pas ces données !
Vous pouvez donc utiliser, lors de vos recherches sur internet, deux fenêtres différentes. L’une en mode de navigation normale, et une autre en navigation privée.

La navigation privée dans certains cas

Vous pouvez passer en mode incognito lorsque vous le souhaitez. Ainsi, si vous désirez garder votre activité web secrète. Ceci afin que les autres personnes utilisant le même appareil ne tombent pas sur votre historique.
Par exemple : vous recherchez un cadeau pour votre partenaire et allez sur différents sites pour comparer les prix. Puis, vous éteignez l’ordinateur. Ensuite, votre partenaire utilise le même ordinateur et peut deviner ce que vous avez cherché. En effet, sur sa boite de messagerie ou encore sur Facebook, les publicités ciblées peuvent vous démasquer. De plus, votre historique de navigation peut également vendre la mèche ! Ainsi, utiliser la navigation privée dans ce cas-là permet au navigateur d’oublier vos recherches, et de ne pas gâcher la surprise.

Autres utilisations

De plus, la navigation privée n’enregistre pas vos identifiants pour vous connecter à vos comptes virtuels, ou encore les formulaires de contacts. Donc aucun risque que votre navigateur d’enregistre votre identifiant ou mot de passe. Ainsi, en vous connectant à votre compte Facebook sur l’ordinateur d’un ami en navigation privée, et que vous fermez le navigateur, vos informations ne seront pas enregistrées. De plus, vos identifiants d’accès ne seront pas remplis automatiquement quand quelqu’un ira sur Facebook sur cet ordinateur. Ainsi, pas de risque qu’on vous pirate votre compte ! Et si le navigateur est configuré pour enregistrer les data renseignées dans les formulaires ? Pas de panique : une fenêtre en navigation privée ne les enregistrera pas.
De plus, avec une navigation en mode incognito, vos téléchargements ne laisseront aucune trace dans l’historique. Néanmoins, les fichiers téléchargés seront tout de même disponibles sur l’ordinateur utilisé. Donc attention aux films. « Films ».
la navigation privée ou mode incognito Expert-Com

Mais encore ?

La navigation privée est également utile pour vous connecter à plusieurs comptes en même temps. Ainsi, vous multipliez vos connexions au même compte grâce à de multiples onglets incognito. De plus, le mode de navigation privée empêche les extensions de fonctionner. Ainsi, si apparaît sur un site « Désactivez votre bloqueur de pubs« , vous n’avez qu’à ouvrir le même site web en navigation privée ! Néanmoins, vous pouvez quand même utiliser des extensions en navigation privée. Ainsi, cliquez sur le bouton du menu (points de suspension) en haut. Ensuite, allez dans Plus d’outils -> Extensions et cliquez sur Autoriser en navigation privée pour les extensions que vous souhaitez.

Activer la navigation privée

  • Google Chrome : vous pouvez utiliser directement le raccourci clavier Ctrl + Shift + N sur Windows ou  ⌘ + Shift + N si vous êtes sur Mac OS. Vous pouvez également cliquer sur les trois points en haut à droite de la fenêtre de votre navigateur. Ensuite, sélectionnez Nouvelle fenêtre incognito. Pour plus d’informations, par ici.
  • Mozilla Firefox : ouvrez le menu (les trois barres) en haut à droite. Ensuite, sélectionnez Nouvelle fenêtre privée. Pour en savoir plus, cliquez ici.
  • Microsoft Edge : sélectionnez le menu en cliquant sur les trois points en haut à droite. Après, cliquez sur Nouvelle fenêtre InPrivate. Découvrez-en plus ici.
  • Chrome ou Firefox : encore une fois, cliquez sur le menu en haut à droite de la fenêtre, avec la bouton droit de la souris. Ensuite, sélectionnez Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre privée ou incognito.

Mais comment désactiver le mode navigation privée ? Facile : fermez simplement l’onglet / fenêtre !

Une navigation pas si privée que ça

Vous l’aurez compris : c’est préférable d’utiliser la navigation privée. Néanmoins, ce mode de recherche n’est pas entièrement sécurisé (rien ne l’est). En effet, la navigation privée efface vos traces locales mais votre adresse IP et vos autres informations sont toujours localisables.
Qui peut voir vos activités en ligne ? Votre fournisseur internet, votre supérieur (si vous utilisez votre poste du bureau), les sites web que vous visitez. De plus, si votre ordinateur est infecté par un logiciel espion, ce dernier peut également voir ce que vous faites. Ainsi, ne faites rien d’irréfléchi ou illégal. De plus, la navigation privée ne vous protège pas des personnes malveillantes qui veulent vous voler vos data. Enfin, le mode incognito ne vous protège pas totalement contre le suivi de vos données par les annonceurs. Ainsi, même si vos Cookies sont supprimés à la fin de votre session, les marketeurs, en utilisant des outils beaucoup plus performants que des Cookies, auront quand même accès à vos informations sensibles.

Voilà, maintenant vous savez comment commander un cadeau en toute discrétion ! Et pour protéger efficacement vos navigations internet, cliquez ici.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email