Qwant : l'Assemblée Nationale a laissé tomber Google !

Qwant 1 – Google 0

Le super-géant du web aurait-il du souci à se faire ? Le Goliath de l’internet menacé par le David français du moteur de recherche ? N’allons peut-être pas aussi loin, mais on est en droit de s’interroger sur un possible changement actuel. En effet, l’Assemblée Nationale va bientôt changer de moteur de recherche. Et va ainsi remplacer Google par Qwant.
Même si aucune déclaration officielle n’a encore été publiée, nous devrions en savoir plus très vite.

Alternative

Cette décision n’est peut-être pas une surprise pour tout le monde. En effet, Mounir Mahjoubi avait récemment fait l’éloge du moteur de recherche. De plus, le secrétaire d’État chargé du Numérique avait lui-même qualifié Qwant de bonne alternative aux GAFAMI (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, Intel).
Ainsi, dans sa liste des alternatives recommandées par le gouvernement français, Qwant avait été cité, ainsi que Duckuck Go par exemple.

Confidentialité

C’est là où Qwant se démarque des autres acteurs du web. En effet, le moteur de recherche français s’est créé sur le respect de la vie privée. Ainsi, aucun historique n’est archivé / stocké quelque part. Donc vos données personnelles et vos data de recherche ne sont pas captées et exploitées. Ce qui est actuellement le fond de commerce de Google. Et cause de ses (nombreuses) dérives.
Actuellement, l’entreprise se finance grâce à des liens publicitaires (sponsorisés). Et promet de supprimer les publicités intempestives.
Cette décision a-t-elle été motivée par la récente arrivée du RGPD ? C’est fort probable ! En effet, arrivée le 25 mai 2018 dernier, cette mise en conformité européenne a pour but de protéger les données personnelles des utilisateurs européens. Et de s’assurer que ces derniers y aient accès par simple demande. En ayant la possibilité de les effacer.
Ainsi, on peut voir cette décision comme un signe fort d’indépendance face aux GAFAMI. Et respectant la philosophie européenne qui, espérons-le, deviendra celle de toutes les entreprises.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email