RTC : bientôt la fin de la téléphonie traditionnelle?

Le RTC, qu’est-ce que c’est ?

Vous voyez votre bon vieux téléphonique fixe (« commuté ») ? Et bien vous pouvez lui dire adieu ! En effet, la téléphonie traditionnelle (RTC) va bientôt s’arrêter, car très chère (selon les opérateurs) à entretenir. De plus, le RTC est très gourmand en énergie.
Aussi, parmi les anciens commutateurs centraux qui sont encore en été de marche, certains composants ont plus de 30 ans. De plus, les pièces de rechange sont très rares et les réparations très chères.

Le Calendrier de la fin du RTC

Calendrier de la fin du RTCPour l’opérateur Orange, il ne sera plus possible dès l’année prochaine de commander des lignes de téléphone analogiques, ou encore d’installer un fax : fini le RTC !
Et « Orange a engagé la modernisation de son réseau de téléphonie fixe en France afin de prendre en compte l’évolution des usages, de la technologie et donc d’être en mesure d’assurer un service de qualité dans les années à venir. Le service de téléphonie historique qui s’appuie actuellement sur le réseau fixe historique appelé RTC (Réseau Téléphonique Commuté) va donc évoluer et s’appuyer sur la technologie IP devenue standard mondial, nous parlons de voix sur IP. Cette technologie IP est déjà utilisée, fin 2016, par plus de 27 millions de clients en France, tous opérateurs confondus. »
Puis en 2019, ce sera la fin des offres multi-lignes, c’est à dire l’arrêt des lignes T0 et services Numéris. Ensuite en 2022 (enfin « au plus tôt »), démarrera la «migration progressive, année par année et zone géographique par zone géographique des lignes téléphoniques RTC existantes vers le tout IP». Et selon l’ARCEP, l’opérateur Orange doit informer 5 ans à l’avance, région par région, la fin du RTC. Ainsi, les premières nouvelles devraient tomber cette fin d’année 2017.

Fin du RTC : montée du IP !

Et depuis le temps qu’on en parle de la fin du RTC, les opérateurs ont eu tout le temps de préparer leurs offres ! Ainsi, la plupart ont pris les devants en fournissant aux entreprises du « tout IP ». En effet, en se servant d’autocommutateurs IP (IPBX), ou encore en hébergeant chez eux. Ainsi, les opérateurs montrent les avantages de ces nouveaux services qui compilent voix, data, visio etc. Et d’autres opérateurs proposent aux entreprises d’utiliser la téléphonie mobile sur des postes fixes.
De plus, les nouvelles technologies Cloud permettent de nouvelles possibilités aux entreprises, comme de ne plus utiliser d’IPBX du tout.

La fin du RTC en résumé

Cliquez ici pour télécharger notre guide sur la fin du RTC !

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email