Les Smart Contracts vont-ils remplacer les avocats ?

Smart Contracts : kesako ?

Définition des Smart Contracts

Les Smart Contracts vous permettent d’échanger de l’argent, biens, parts ou n’importe quel objet de valeur. Et ceci d’une manière transparente et sans conflit, en évitant les services d’un intermédiaire.
Donc le moyen le plus simple de décrire les Smart Contracts est de comparer leur technologie à un distributeur. En effet, d’ordinaire vous iriez voir un avocat ou un notaire, les payer, et attendre la réception du document. Néanmoins avec les Smart Contracts, vous insérez juste un bitcoin dans le distributeur (registre). Ainsi votre caution, permis de conduire ou toute autre information que vous avez sur votre compte. De plus, les Smart Contracts ne font pas que définir les règles et pénalités d’un arrangement à la manière d’un contrat officiel. En effet, ils renforcent automatiquement ces obligations.
 
Smart Contracts Expert-Com
 
Ainsi, Vitalik Buterin explique que dans une démarche de Smart Contract, un actif ou une monnaie est transféré dans un programme. Et que « ce programme exécute ce code jusqu’à ce qu’il valide automatiquement une condition et qu’il détermine automatiquement quel actif devrait aller vers telle personne. Ou vers l’autre personne. Ou encore s’il devrait être immédiatement remboursé à la personne qui l’a envoyé. Même une combinaison de tout ça ». Et au même moment, le registre décentralisé stocke et réplique également le document, ce qui lui confère sécurité et stabilité.

Les Smarts Contracts en exemples

Immobilier et Smart Contracts

Aussi supposons que vous deviez louer un appartement pour moi. Et bien vous pouvez grâce à la blockchain en payant par cryptomonnaie. Puis vous recevez un reçu qui est gardé dans notre contrat virtuel. Et je vous donne la clé d’entrée digitale qui vous est accordée à une date spécifique.
Ainsi, si la clé n’arrive pas à temps, la blockchain délivre un remboursement. Et si j’envoie la clé avant la date de location, la fonction la maintient en dégageant à la fois les frais et la clé, pour vous et moi respectivement, quand la date arrive. Ainsi, si je vous donne la clé, je suis sûr d’être payé. Et si vous envoyez une certaine somme en bitcoins, vous recevez la clé. Et le document est automatiquement annulé quand la date est dépassée. De plus, le code ne peut être altéré par l’un de nous sans que l’autre ne le sache, vu que tous les participants sont automatiquement alertés.
Ainsi, vous pouvez utilisez les Smart Contracts dans tout un tas de situations. En effet, depuis les dérivés financiers aux primes d’assurances, en passant par les contrats de rupture, crédits, services financiers etc.

Parlons technique

Aussi, voici le code pour un Smart Contract basique qui a été écrit sur la Blockchain d’Ethereum. Bien que les Smart Contracts peuvent être codés sur n’importe quelle Blockchain, Ethereum est le plus utilisé. En effet, celui-ci offre une capacité de traitement illimitée.

Smart Contracts Ethereum
Un exemple de Smart Contract sur Ethereum – source : www.ethereum.org/token

Ainsi ce contrat stipule que ses créateurs recevront 10 000 BTCS (bitcoins). De plus, il autorise n’importe qui avec un solde suffisant à distribuer ces BTCS à d’autres.

Voici comment utiliser les Smart Contracts

Par conséquent, Jerry Cuomo (vice-président des technologies de la blockchain chez IBM) pense que les Smart Contracts peuvent avoir plusieurs utilisations. Et des services financiers au milieu médical en passant par les assurances. Ainsi, voici quelques-uns de ces exemples :

Gouvernement

Même s’il est extrêmement difficile de manipuler notre système de vote, les Smart Contracts éviteraient pas mal de problèmes. En effet, ils fourniraient un système plus sécurisé. Ainsi, les votes protégés par ce registre auraient besoin d’être décodés et demanderaient un pouvoir informatique gigantesque. Et personne n’a ce genre de pouvoir. Ensuite, les Smart Contracts pourraient empêcher le faible taux de participation électorale. En effet, la majorité de l’inertie provient d’un système tortueux. Ainsi, il faut s’aligner, montrer sa carte d’identité, remplir des formulaires. Tandis qu’avec les Smart Contracts, les votants pourraient transférer leur vote en ligne et faire élire leur président en masse.


Management

Tout d’abord, la blockchain ne fournit pas qu’un seul registre comme source de confiance. Ainsi, elle brise également les nœuds dans le workflow et la communication. En effet, elle le peut grâce à sa précision, sa transparence et son système automatisé. De plus, les opérations commerciales doivent endurer de nombreux allers-retours et attendre des approbations. Ainsi que des problèmes externes à résoudre. Et le registre de la blockchain simplifie tout cela. Enfin, il permet aussi de supprimer les divergences qui interviennent généralement pendant un traitement indépendant. Et qui peuvent aboutir à des procès coûteux et des retards de règlement.

 Cas pratique

En 2015, la Depository Trust & Clearing Corp (DTCC) a utilisé un registre de blockchain pour traitement plus de 1,5 milliards de dollars de titres. Donc environ 345 millions de transactions.


Chaîne d’approvisionnement

Les Smart Contracts fonctionnent sur le principe du Si-Quand comme le dit Jeff Garzik. Ainsi : « UPS peut exécuter des contrats qui disent ‘Si je reçois des espèces par livraison à tel endroit dans un marché émergent qui se développe, alors cette commande [produit], beaucoup, beaucoup de liens vers la chaîne d’approvisionnement déclencheront qu’un vendeur crée un nouveau produit puisque le produit existant a juste été livré dans ce marché émergent’. Ainsi, les chaînes d’approvisionnement sont trop souvent freinées par des systèmes basés sur le papier. Et où les formulaires doivent passer par de nombreux canaux pour être approuvés. Ainsi, cela augmente les risques de pertes et de fraudes. Par conséquent, la blockchain annule ceci en apportant une version digitale sécurisée à toutes les parties de la chaînes. De plus, elle automatise les tâches et les paiements. »

Cas pratique

La Barclays Corporate Bank utilise des Smart Contracts pour enregistrer le changement de propriété. De plus, cela transfère automatiquement les paiements aux autres institutions financières à la fin.


Automobile

Tout d’abord, il n’y a aucun doute que nous sommes entrain de passer du statut de vertébré pré-humain à l’état de robot super-intelligent. Donc il faut penser à un futur où tout est automatisé. Ainsi Google est déjà entrain avec ses Smart phones, Smart lunettes et même des Smart voitures. Et c’est là que les Smart Contracts interviennent. En effet, l’exemple typique est la voiture autonome ou le self-parking. En effet, les Smart Contracts pourront ici prendre le rôle d’ « oracle » qui peut détecter qui était en tord. Et oui : la faute au capteur ou au chauffeur ? Et bien d’autres variables. Ainsi une entreprise d’assurance automobile pourrait facturer différemment en fonction du lieu et des circonstances de conduite.


Immobilier

Vous pouvez gagner de l’argent grâce aux Smart Contracts. En effet, d’ordinaire quand vous voulez louer votre appartement, vous devez payer un intermédiaire. Ainsi par exemple Leboncoin ou encore une petite annonce dans le journal. De plus, vous auriez aussi besoin de payer quelqu’un pour confirmer que le loyer a bien été payé comme convenu. Mais le registre stoppe ces coûts ! En effet, vous n’avez qu’à payer par bitcoin et encoder votre contrat sur le registre. Ainsi, tout le monde peut le voir et les paiements s’automatisent. Donc courtiers, agents immobiliers, créanciers etc. : toutes les personnes du milieu immobilier peuvent en profiter.


Médical

En effet, les dossiers médicaux peuvent être codés et stockés sur la blockchain grâce à une clé privée. Ainsi, cela garantit l’accès à seulement quelques individus en particulier. De plus, la même stratégie pourrait être utilisée pour la recherche ou les factures de chirurgie. Ainsi, ces derniers pourraient être gardés sur une blockchain et être automatiquement envoyés aux assurances. En outre, le registre pourrait être utilisé pour la gestion générale des soins de santé. Par exemple la surveillance des médicaments, conformité au règlement, résultats de test et gestion des soins de santé.
Smart Contracts fonctionnement blockchain bitcoin business

Les Smart Contracts sont géniaux !

Et voici pourquoi ils le sont :

  • Autonomie : vous êtes celui qui fait l’accord. Donc pas besoin d’un courtier, d’un avocat ou d’un autre intermédiaire pour confirmer. De plus, cela annule aussi le risque qu’une tierce personne ne le manipule. En effet, l’exécution est gérée automatiquement par le réseau plutôt que par des individus.
  • Confiance : comme vos documents sont cryptés sur un registre partagé, aucun risque qu’une personne déclare les avoir perdu !
  • Sauvegarde : imaginez que votre banque perde votre compte. Et bien sur la Blockchain, chacun de vos amis assure vos arrières. En effet, vos documents sont dupliqués plusieurs fois.
  • Protection : la cryptographie, le cryptage des sites web, permet de garder vos documents à l’abris. Donc il n’y a pas de piratage. En fait il faudrait un hacker anormalement intelligent pour hacker le code et l’infiltrer.
  • Vitesse : normalement, vous devez passer beaucoup de temps et faire beaucoup de paperasse pour traiter manuellement vos documents. Mais les Smart Contracts utilisent des code software pour des tâches automatisées. Donc vous sauvent d’heures de travail !
  • Economies : les Smart Contracts peuvent vous faire économiser votre argent en supprimant la nécessité d’un intermédiaire. Donc vous n’avez pas besoin d’un notaire ou avocat pour témoigner de la transaction.
  • Véracité : les contrats automatisés sont plus rapides, moins chers mais aussi plus fiables. En effet, ils évitent les erreurs provenant d’un remplissage manuel du formulaire.

Smart Contracts fonctionnement blockchain bitcoin business Expert-Com

« Les Smart Contracts garantissent un ensemble de résultats très, très précis. Il n’y a jamais de confusion, et il n’y a jamais besoin de litige. » – Jeff Garzik

Les Problèmes possibles

Néanmoins, les Smart Contracts sont loin d’être parfait. En effet : que faire si le code ne marche pas et beuggue ? Et comment les gouvernements devraient les réguler ? Ou les taxer ?
De plus, que se passe-t-il si j’envoie le mauvais code, ou si j’envoie le bon mais que mon appartement est condamné avant que la date de location arrive ? Et bien si c’était un contrat traditionnel, je pourrais l’annuler en justice, mais la blockchain est une situation différente. Et le contrat agit, peut importe ce qu’il se passe.
Ainsi, la liste des challenges à affronter continue encore et encore. Même si des experts essaient de les résoudre, ces problèmes dissuadent de potentiels intéressés de les utiliser.

Et quant au futur des Smart Contracts …

Par conséquent, une partie du futur des Smart Contracts réside dans ces problèmes non-résolus. Même si des experts passent leur temps à trouver des réponses.
En fait, quand on parle de Smart Contracts, on entre dans un monde de science-fiction. E effet, certains affirment qu’ils peuvent impacter divers domaines, comme la loi par exemple. Ainsi, les avocats devraient échanger leurs contrats écrits traditionnels contre des modèles standardisés de Smart Contracts. Et vous pouvez déjà en trouver des similaires ici. De plus, d’autres industries comme les compagnies de crédit et comptables peuvent les utiliser, pour de l’audit en temps réel ou des évaluations de risques.

Les Blockchain où vous pouvez traiter des Smart Contracts

  • Bitcoin : pour effectuer des transactions Bitcoin (donc), mais des capacités limitées pour le traitement de document
  • Side Chain : autre nom pour désigner les blockchains qui s’exécutent à coté du Bitcoin et qui offrent un spectre plus large pour le traitement de contrats.
  • NXT : cette plateforme publique de blockchain contient des sélections limitées de template de Smart Contracts. Ainsi, vous devez utiliser ce qu’il y a: vous ne pouvez pas coder le votre.
  • Ethereum : cette plateforme publique de blockchain est la plus avancée pour coder et traiter vos Smart Contracts. Ainsi, vous pouvez coder tant que vous voulez. Néanmoins, vous aurez besoin de payer avec des « ETH » tokens.
En conclusion, le potentiel des Smart Contracts est infini, et il n’y a pas de fin à tous les domaines qu’ils pourraient impacter.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email